PERSONNELS ADMINISTRATIFS

adjoint et agent administratif : catégorie C


secrétaire administratif : catégorie B


attaché d'administration et d'intendance : catégorie A

Des métiers à plusieurs niveaux de responsabilité

Les adjoints, agents administratifs et agents des services techniques sont chargés des tâches administratives d'exécution qui requièrent la connaissance de la réglementation administrative.
Les secrétaires administratifs encadrent les unités qui participent à la gestion économique et financière des établissements et des services pénitentiaires. A ce titre, ils assurent des tâches de comptabilité, d'économat, d'ordonnancement et de gestion du personnel.
Les attachés d'administration et d'intendance sont chargés de l'encadrement, de l'animation et du contrôle des services assurant la gestion administrative, économique et financière d'un établissement pénitentiaire ou d'une direction régionale.

STATUTS

Les personnels administratifs de l'administration pénitentiaire sont soumis au statut général de la Fonction publique et au statut spécial des personnels pénitentiaires (statut spécial : ordonnance n°58-696 du 6 août 1958 et décret n°66-874 du 21 novembre 1966), à l'exception des agents administratifs et des agents des services techniques. Leur carrière indiciaire et leur statut particulier ont été réformés dans le cadre des accords du 9 février 1990.

Echelles de rémunération
(traitement net mensuel primes incluses

1378 euros nets mensuels, primes incluses, pour un adjoint administratif 1er échelon, à 3815 euros pour un attaché d'administration principal dernier échelon.

Des qualités et des aptitudes
Les métiers des personnels administratifs de l’administration pénitentiaire requièrent de réelles qualités humaines et des compétences administratives.

Les personnels administratifs doivent témoigner, en permanence, de leurs capacités de gestion, de leurs connaissances des textes et des règlements, de leur rigueur, de leur sens de l’initiative et de leurs qualités relationnelles. Les métiers administratifs de l’administration pénitentiaire subissent de profondes modifications avec la déconcentration des missions au profit des services locaux. Cette évolution suppose une capacité à la polyvalence et à l’adaptation compte tenu de l’éventail des fonctions proposées : ressources humaines, greffe, économat, budget, comptabilité. Ces compétences sont particulièrement nécessaires pour l’exercice des fonctions d’encadrement, d’animation, de coordination et de contrôle.

Les filières d'évolution de carrière

Les personnels administratifs appartiennent aux trois catégories de la Fonction publique:

* Catégorie A : attaché d’administration et d’intendance. Il est conseillé par le bureau du suivi personnalisé des carrières spécialement conçu pour individualiser les parcours professionnels des cadres de l’administration pénitentiaire et peut être détaché dans le corps des personnels de direction.

* Catégorie B : secrétaire administratif.

* Catégorie C : adjoint administratif ; agent administratif; agent des services techniques.
 
Des affectations multiples

L’administration pénitentiaire offre aux personnels administratifs une grande diversité de postes à des niveaux de responsabilités différents.

Ces personnels peuvent être affectés dans l’un des services de l’administration pénitentiaire qui, au 1er avril 2004, comprend 188 établissements (117 maisons d’arrêt, 58 établissements pour peine et 13 centres autonomes de semi-liberté) et 1 établissement public de santé national, à Fresnes.

Par ailleurs, les agents des catégories B et C peuvent être nommés au sein des 101 services pénitentiaires d’insertion et de probation (de compétence départementale). Ils peuvent exercer également au sein des 9 directions régionales, de la mission outre-mer, à l’École nationale d’administration pénitentiaire (ÉNAP) et à l’administration centrale.

 Une formation polyvalente

Les personnels administratifs de l’administration pénitentiaire exercent des métiers polyvalents situés au carrefour de l’action des autres corps de personnels. Ils bénéficient d’une formation d’adaptation à leur premier emploi. Une formation continue structure leur carrière.

* Compte tenu de la diversité des champs et des niveaux de responsabilité, la formation d’adaptation est organisée autour d’un tronc commun de modules adaptés à l’ensemble des fonctions susceptibles d’être exercées et à la spécificité des services d’affectation.

Le tronc commun a pour objet l’acquisition d’une culture commune et porte sur :

- l’organisation judiciaire et administrative de la France, les principes généraux du droit administratif;
- les structures de l’administration pénitentiaire, son histoire, ses statuts, la population pénale, les systèmes étrangers comparés ;
- la réglementation pénitentiaire, le droit et les procédures pénales ;
- la comptabilité publique ;
- les droits sociaux ;
- l’organisation du travail, animation, délégation, sociologie des organisations ;
- les techniques d’expression orale et écrite de communication, de négociation ;
- l’initiation aux nouvelles technologies des outils de gestion.

* Une formation continue est proposée tout au long de la carrière et notamment lors des changements de fonctions. Constituée de modules théoriques et de stages, elle est dispensée par des experts internes et externes, dans des domaines ciblés.
 
Les conditions d'accès

Le recrutement des personnels administratifs de l’administration pénitentiaire s’effectue par concours de différents niveaux.

Les attachés d’administration (catégorie A ) sont recrutés par la voie des instituts régionaux d'administration (IRA).

Les secrétaires administratifs (catégorie B)
* concours externe
- baccalauréat ou équivalent ;

* concours interne
Il est réservé aux fonctionnaires, agents publics de l'État, des collectivités territoriales, aux militaires et agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale justifiant de 4 ans de services publics.

Les secrétaires administratifs suivent une formation de 27 semaines organisée en alternance à l’ÉNAP et sur leur lieu d’affectation.

Les adjoints administratifs (catégorie C)
* concours externe
- aucune condition de diplôme ni d'âge ;

* concours interne
Il est ouvert aux candidats fonctionnaires ou agents non titulaires de l'État, des collectivités territoriales justifiant d'au moins une année de services civils effectifs. Ils suivent une formation d’adaptation de 12 semaines organisée sur le principe de l’alternance à l’ÉNAP et sur leur lieu d’affectation.

FORCE OUVRIERE, LE SYNDICAT DES PERSONNELS PENITENTIAIRES

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×